11 articles dans la catégorie notre vie quotidienne

J’habite un peu loin de Lyon, que dois-je faire ?…

Par INES CUSSETPublié le 30 janv. 2016 à 19:19 ♦ Mis à jour le 04 janv. 2017 à 15:49

…rester chez mes parents ou prendre un logement en ville ?

Oriane Reynaud

Ampère 2015-2017

Si l’on habite en ville, c’est-à-dire que le lycée est accessible à pied ou en transports en commun en moins de 30 minutes, la question ne se pose pas, il vaut mieux rester chez ses parents. C’est un gain de temps (pas d’obligations type : faire les courses, le ménage, à manger etc.). Mais c’est aussi un gain d’argent car il faut bien garder à l’esprit que prendre un logement en ville cela correspond à un budget d’au moins 700€ par mois (logement + alimentation…), somme qu’il vaut mieux garder pour la suite des études plutôt onéreuses.

 

 

 

La question du logement se pose donc pour les futurs étudiants habitants dans l’agglomération lyonnaise (Caluire, Saint-Genis-Laval, Chaponost, Ouest Lyonnais, Monts d’Or etc.). Dans ce cas-là, le temps de trajet peut varier de 30 minutes à plus d’1h en fonction des conditions de circulation. Il est particulièrement énervant de se savoir bloqué pendant plus d’une heure dans un bus bondé et odorant alors qu’on a un DS de maths le lendemain !

 

 

 

 

 

 

Si le budget de vos parents ne vous permet pas de prendre un logement en ville et/ou que vous ne vous sentez pas d’habiter seul (car la solitude est parfois pesante), il faut apprendre à maximiser son temps, car finalement c’est le problème majeur en prépa, trouver du temps. Je vous conseille donc :

 

 

  • de travailler au lycée le soir afin d’éviter les bouchons (fermeture de la salle prépa entre 19h et 19h30) 
 
 
 
 
  • d’optimiser vos temps de trajets en travaillant dans les transports. Par exemple, 30 minutes de trajets matin et soir pendant 2/3 jours permettent d’apprendre la liste vocabulaire hebdomadaire ou de lire la presse
 

 

 

 

 

Sinon, si vous avez le permis et un véhicule et que vos parents sont d’accord, l’option la plus productive (pas forcément la plus rentable) est, selon moi, de prendre un abonnement de parking en ville (170€ par mois).

 

De plus, même si rester chez soi permet de garder son « petit confort », il est important de noter qu’il est parfois difficile de travailler chez soi. Aussi bien à cause de l’agitation (frères, sœurs…) que des tentations (regarder un film ou prendre l’apéritif). Travailler alors que toute sa famille est réunie dans un moment de convivialité peut parfois donner la sensation d’être puni.

 

 

Malgré tout, rentrer chez soi le soir, voir ses parents, sa fratrie, son chien… fait énormément de bien. Le rythme de la prépa étant intensif, le simple fait de passer le repas en famille ou de raconter sa journée en rentrant permet de changer d’air et de débrayer un moment. 

 

 

 

Catégorie :

colloc' ? foyer ? "j'habite toute seule et j'aime ça"…

Par INES CUSSETPublié le 04 févr. 2016 à 20:38 ♦ Mis à jour le 04 janv. 2017 à 15:48

Angèle

Ampère 2015-2017

 

Quitter le lycée, ses parents, ses amis, sa ville ou encore son pays sont autant de choses angoissantes auxquelles on pense avant d’entrer en classe préparatoire. 

 

 

Le choix du logement en fait partie. Pour ma part, la décision de vivre toute seule fut une évidence. J’habite seule depuis l’été 2015, et je reconnais ne jamais avoir été aussi épanouie. J’habite donc en plein centre ville de Lyon, près du lycée, dans un quartier plein de vie, à la fois calme et avec tout ce qu’il faut à proximité.

 

Bien-sûr cela entraine une prise de responsabilité dans la mesure où je gère moi même mes repas et tout ce qui a trait à l’entretien d’un logement, mais cela va de pair avec l’indépendance que j’attendais en tant qu’étudiante. 

 

Ainsi, je gère mon temps comme je l’entends et je ne suis pas influencée par des colocataires dans mes moments de travail. 

 

Il y a bien sûr des petits moments de solitude mais mes camarades d’Ampère ne sont jamais loin dans ces cas là !

 

de belles conditions de travail !

Par INES CUSSETPublié le 23 janv. 2016 à 17:59 ♦ Mis à jour le 03 janv. 2017 à 19:48

Les étudiants de classe préparatoire du lycée Ampère bénéficient au sein du lycée d'un avantage qui se fait rare: chaque classe dispose d'une salle dédiée.

Les cours en groupe entier s'y déroulent et en dehors de quelques heures de khôlles — d'autres disent "heures d'interrogations orales" ou encore "heures de colles" — qui s'y déroulent, les étudiants peuvent travailler dans leur salle: entre "midi et deux" et le soir aussi, jusqu'à 19h.

C'est dans ces salles dédiées que vous serez accueillis pour les "journées de l'enseignement supérieur" dans la "cour d'honneur".

Les plus petits groupes comme les groupes de langues travaillent dans des salles plus adaptées "dans les étages". C'est le cas aussi, bien sûr, pour les TP d'informatique.

 

 

Quand leur salle n'est pas disponible, ils peuvent travailler en silence dans un espace qui leur est réservé: "l'espace prépa".

Comme tous les lycéens d'Ampère ils peuvent naturellement bénéficier du CDI et de la salle de devoirs du Lycée. et d'une salle informatique dont on peut demander l'accès.

 

Ines Cusset

professeur de Culture Générale

Catégorie :

les "colles", les "khôlles", les interrogations orales…quoi !

Par INES CUSSETPublié le 23 janv. 2016 à 17:57 ♦ Mis à jour le 03 janv. 2017 à 19:47

Justin Mathecowitsch

Ampère 2013-2015

HEC 2015

La classe préparatoire a son propre argot. La vie d’un étudiant en classe préparatoire est structurée par le kholloscope et son trinôme. Commençons par définir les termes obscurs du sujet comme vous apprendrez à le faire en classe préparatoire.

Catégorie :

travailler en autonomie - l'orthographe 2

Par INES CUSSETPublié le 14 avr. 2016 à 11:29 ♦ Mis à jour le 20 oct. 2016 à 19:24

Un bon niveau de rédaction est exigé dans cette filière où les concours reposent sur un nombre important de dissertations et d'écrits plus courts. Une bonne orthographe est déjà un bon point de départ pour aborder la classe préparatoire sereinement. Si vous avez envie de tester votre niveau réel…voilà un exercice. La thématique est étrange: l'homme est-il un dieu pour l'homme?

Vous trouverez un fichier auto-correcteur joint à un fichier audio et un fichier-support que vous téléchargerez (ci-contre)…pour ne travailler que les points essentiels.

Page 1 / 3 Page suivante > Dernière page >>

haut de page