Entrez en prépa HEC

les "colles", les "khôlles", les interrogations orales…quoi !

Par INES CUSSET, publié le samedi 23 janvier 2016 17:57 - Mis à jour le lundi 10 juillet 2017 11:08

Justin Mathecowitsch

Ampère 2013-2015

HEC 2015

La classe préparatoire a son propre argot. La vie d’un étudiant en classe préparatoire est structurée par le kholloscope et son trinôme. Commençons par définir les termes obscurs du sujet comme vous apprendrez à le faire en classe préparatoire.


Vous aurez en moyenne deux colles ou (khôlles) par semaine, que vous retrouverez dans votre kholloscope. Ce sont des interrogations orales que vous passerez avec en compagnie de votre trinôme, face à votre professeur. Le trinôme se forme au mois de Septembre en fonction des affinités et des LV2. Vous partagerez avec votre trinôme joies et désillusions, stress et fou-rires. Rassurez-vous, vous aurez à chaque colle un temps de préparation et vous ne serez jamais sans ressources face à un sujet si vous avez travaillé un minimum.  

Ces colles planifient à merveille pour vous votre programme de travail puisqu’il est impensable de se présenter à une colle sans avoir révisé le dernier cours. C’est surtout l’occasion pour les professeurs de vous donner des conseils personnalisés qui vous permettront de vous débloquer là où vous rencontrerez des difficultés. Par exemple, il m’est arrivé de passer deux heures à réviser un chapitre de mathématiques sans rien y comprendre et d’arriver en colle désespéré. Et puis une minute d’explications limpides du professeur suffisait à m’éclairer, j’arrivais à faire tant bien que mal une partie de l’exercice proposé et ressortais de ma colle satisfait, rarement par ma note mais toujours par mes progrès effectués en une petite heure.

Loin des clichés des colles humiliantes pour les élèves, ces heures à Ampère sont surtout essentielles pour développer votre confiance en vous. Les professeurs seront bien plus conscients que vous de votre potentiel et n’oublieront jamais de vous en parler, même quand votre colle est médiocre. Mais ils seront aussi davantage conscients de vos défauts, et n’hésiterons pas à les mettre en exergue, même quand votre colle est excellente.

 

Je me souviens de ma première colle de philosophie en Septembre 2013, tétanisé par un enjeu inexistant, bafouillant et voulant expédier le plus vite possible ce moment de souffrance. Et puis je me souviens de ma dernière colle d’économie, en Juin 2015, sûr de mes qualités, l’exposé clair et le ton calme. Quittant la salle nostalgique, mais certain que j’allais réussir mes épreuves orales aux concours.

Pièces jointes
Aucune pièce jointe
Commentaires

Aucun commentaire

Catégories
  • notre vie quotidienne