Economie

Milton Friedman, Capitalisme et liberté (1962)

Par INES CUSSET, publié le jeudi 25 mai 2017 13:34 - Mis à jour le samedi 27 mai 2017 08:53

Le compte rendu a été rédigé par Bastien Richard 
La librairie de l’éco - 19 avril 2017


Milton Friedman, Capitalisme et liberté (1962)

Milton Friedman (Prix Nobel 1976) est reconnu par ses pairs comme l’un des économistes les plus influents du XXème siècle. Fervent libéral, il fonda l’école de Chicago et initia le courant monétariste en opposition à la pensée keynésienne. Ses travaux trouveront ensuite écho dans les politiques de Richard Nixon et de Margaret Thatcher.
Milton Friedman, libéral convaincu, rédige ce livre à l’heure où toutes les politiques publiques ou presque des pays développés sont d’inspiration keynésienne. L’auteur, avec ce livre grand public, entreprend donc une apologie du libéralisme économique. Friedman soutient que le capitalisme est le seul mode de production économique compatible avec une liberté politique, même si l’Etat a toujours son rôle qui doit cependant être limité afin de rester efficace.

Ainsi, Friedman milite entre autres pour le démantèlement de toutes les prestations sociales afin de les remplacer par une allocation unique et universelle. Cette allocation prendrait la forme d’un impôt négatif : on associe à un seuil de revenu une flat tax (taux d’imposition unique), un contribuable en-deçà de ce seuil percevra un complément de revenu en fonction de ses ressources. Par exemple, si le seuil fixé est de 1000€ avec un taux à 50%, un contribuable percevant 500€ percevra un revenu total de 500+(1000-500)*50%=750€. Un contribuable sans revenu percevra 500€. Le but poursuivi est d’uniformiser le système de prestations sociales en les regroupant en une allocation unique pour mieux lutter contre la pauvreté, tout en s’assurant que le travail soit plus rémunérateur que l’assistance pour ne pas désinciter les individus à travailler. 

rubrique : Les livres d’avant

Pièces jointes
Aucune pièce jointe
Catégories
  • Les fondements de l'économie et de la sociologie