28 articles

musiques expérimentales - sensation vs sentiment

Par INES CUSSETPublié le 14 juin 2016 à 08:39 ♦ Mis à jour le 11 janv. 2017 à 09:38

Vous pourrez télécharger le fichier audio ci-contre.

Karol Beffa - compositeur contemporain - y fait le point sur les soixante-dix dernières années de l'expérimentation musicale.

Il explique notamment ce qu'est la musique dodécaphonique, la musique sérielle et il fait une analyse sommaire mais éclairante des musiques de transe.

Il prend appui, notamment sur l'œuvre de Phillip Glass (photo ci-contre), intitulée Music in twelve part, dont il conduit l'analyse.

Notre rapport avec le temps est retravaillé par l'écoute musicale; selon une intuition proustienne et bergsonienne, déjà.

la musique joue avec nos attentes : le prévisible et l'imprévisible

Par INES CUSSETPublié le 14 juin 2016 à 08:50 ♦ Mis à jour le 11 janv. 2017 à 09:30

Karol Beffa - compositeur contemporain commente le début du 3e mouvement de son œuvre Feux d'artifice

La musique se joue de nos attentes, introduisant du prévisible par la répétition et de l'imprévisible par la variation: ici sur la pulsation.

Elle travaille donc sur notre perception du temps.

 

 

 

Un travail philosophique: l'analyse de la notion de désir

Par INES CUSSETPublié le 07 janv. 2017 à 13:37 ♦ Mis à jour le 07 janv. 2017 à 13:45

On peut vouloir parler du désir avec les mots de tous les jours.

Mais si l'on veut un peu le comprendre, il faut faire de la philosophie et on se rencontre à ce moment-là que les mots de tous les jours ne sont pas "taillés sur mesure" pour comprendre ce que nous vivons quand nous éprouvons du désir. 

Renaud Barbaras propose ici, ce que l'on appelle en philosophie une analyse de la notion de désir. 
Comment en réfléchissant sur les emplois du mot désir, ou sur l'emploi du verbe désirer nous pouvons peu à peu décrire le désir "sur mesure".

Mais il faudra aussi penser à travailler sur les notions concurrentes: celle de besoin, celle d'aspiration, celle de souhait et même celle de volonté.

Le désir se niche quelque part entre tous ces autres.

C'est l'œuvre par excellence de la phénoménologie mais c'est le fond, de toute philosophie.

 

Renaud Barbaras donne lecture, dans cet extrait des premières lignes de son dernier ouvrage, paru en octobre 2016 chez Hermann

 

les variations de mon âme

Par INES CUSSETPublié le 20 déc. 2016 à 17:29 ♦ Mis à jour le 21 déc. 2016 à 10:12

Rousseau nous éclaire ici sur l'entreprise de son grand ouvrage, les Confessions. Il souhaite  rendre son âme transparente à son lecteur. Il expose sa méthode pour y parvenir: ni nous tromper, ni se tromper…

se souvenir…de l'ordre présent des choses

Par INES CUSSETPublié le 20 déc. 2016 à 06:55 ♦ Mis à jour le 21 déc. 2016 à 09:58

Le texte a été choisi et présenté par Céline Carron-Cabaret

Mots clés: mémoire ; religion ; divinité ; poésie ; Homère ; mythologie.

Jean-Pierre Vernant
Mythe et pensée chez les Grecs

Dans un numéro du Journal de Psychologie consacré à la construction du temps humain, M.I. Meyerson soulignait que la mémoire, en tant qu’elle se distingue de l’habitude, représente une difficile invention, la conquête progressive par l’homme de son passé individuel, comme l’histoire constitue pour le groupe social la conquête de son passé collectif. Les conditions dans lesquelles cette découverte a pu se produire au cours de la protohistoire humaine, les formes qu’a revêtues la mémoire à l’origine, autant de problèmes qui échappent à l’investigation scientifique.

Page 1 / 6 Page suivante > Dernière page >>

haut de page