Spécificités voie ECE

Quel prix pour le carbone ?

Par INES CUSSET, publié le vendredi 19 janvier 2018 18:48 - Mis à jour le vendredi 19 janvier 2018 18:49

le compte-rendu a été rédigé par Marguerite Treppoz

Invité : Dominique Plihon, professeur d'économie financière à l'Université Paris XIII et membre du CA d'Attac France

Dominique Plihon, nous explique aujourd'hui pourquoi il faut fixer un prix au carbone, pour réduire les émissions de gaz à effet de serre. Et s'il y a un consensus sur la mise en place d'un prix au carbone, il y a débat sur le calcul de ce prix.

C’est la dernière ligne droite pour la COP21 qui se finit vendredi au Bourget (le 11/12).  Loin d’un accord. Il faut fixer un prix au carbone mais aspect absent des négociations.
193 pays présents. Négociations ont plutôt porté sur les engagements des participants pour la réduction des émissions de CO2 instruments et moyens faisait pas partie des négociations
Raison de l’absence ? Depuis Copenhague (2009) approche décentralisée pour réduire CO2 en laissant chaque pays choisir manière. Instrument efficace ? Signal prix envoyé aux agents économiques pour réduire recours aux énergies fossiles. Tarifie le CO2 & application du pollueur payeur. Entreprises ont besoin de connaitre le prix pour leurs  investissement et c’est pour les pouvoir publics un moyen de respecter leurs engagements.

Divergence avec deux méthodes :
- 1997 protocole de Kyoto : marché du carbone droit à polluer. Mis en place UE, en Californie, au Canada mais pas efficace. En Europe  prix s’effondre à 5euros alors que normalement 30 euros et devrait s’élever à 100 euros d’ici 2030. Jean Tirol, prix Nobel propose mettre prix mondial du pétrole mais surréaliste.
-  fiscalité carbone. Plus prévisible que le marché du carbone pas stable. Suède prix élevé carbone mais a compensé cette mesure par une baisse d’autres impôts.

Culture éco du 7/12/2015 au 11/12/2015

Catégories
  • débats