Spécificités voie ECS

Culture Générale

Par SERGE PIQUE, publié le mercredi 7 février 2018 00:18 - Mis à jour le mercredi 7 février 2018 00:18

 

Les métiers du commerce, du management et de la finance semblent, en apparence, bien éloignés de la culture et de la réflexion critique. Mais la réalité est tout autre : si celles et ceux qui les exercent doivent posséder de nombreuses compétences techniques, ils doivent aussi, dans le quotidien de leur métier, savoir poser les bonnes questions, réfléchir de manière originale, construire des raisonnements complexes pour faire de bons choix. Plus simplement, ils doivent avoir une parfaite maîtrise de l’expression écrite comme orale, savoir lire et comprendre des textes rapidement, en faire des résumés et des synthèses. La culture générale participe à l’acquisition de ces habiletés multiples. En ECS, elle est une ouverture rigoureuse et approfondie sur la complexité des questions et des problèmes posés par les thèmes les plus variés. Elle prend la forme de la dissertation, mais aussi du travail sur l’expression écrite et l’intelligence des textes au travers des exercices de la contraction et de la synthèse de textes. Pour mémoire, les thèmes du plaisir, de l’espace, de la nature, de la vérité, de la parole ou du corps, ont été abordés ces dernières années ; il y a donc à la fois de la variété et de l’exigence.

 

En première année, le cours de culture générale combine trois principales approches :

  • l’acquisition ou le perfectionnement des fondamentaux méthodologiques pour les exercices de concours que sont la dissertation, la contraction et la synthèse ;
  • la transmission d’une exigence conceptuelle et argumentative dans le but de savoir construire une argumentation, et donc de pouvoir faire face aux différentes exigences liées aux sujets proposés ;
  • l’acquisition d’une culture générale par la présentation des grands courants de la pensée philosophique, mais aussi littéraire et artistique (de la peinture à la poésie en passant par le cinéma ou le roman). Un travail mensuel combinant lectures, films et conférences est ainsi élaboré avec les étudiants puis travaillé.

 

La seconde année est consacrée au développement de ces différents points au travers d’un thème national recouvrant les champs philosophique, littéraire et artistique. Thème qui est alors abordé selon quatre axes principaux :

  • l’étude des grands textes philosophiques qui lui sont relatifs ;
  • les références culturelles, des arts aux pratiques humaines , en passant par les techniques (par exemple, aborder le corps par le biais du «sportif» ou par l’analyse d’un film précis) ;
  • les problèmes fondamentaux et leurs enjeux posés par la notion étudiée, travail qui permettra aux étudiants de faire face à différents types de sujets et d’énoncés lors des concours
  • les concepts fondamentaux et leurs définitions, pour permettre à la pensée de l’étudiant de se clarifier et de se préciser au fil du temps, principalement par le travail sur les différents sujets de dissertation proposée.

 

Au terme de ces deux années, l’étudiant peut affronter beaucoup de sujets, de problématiques variées, et dispose d’une culture générale riche et solide.

Pièces jointes
Aucune pièce jointe