Présentation du lycée

 

 

Le lycée Ampère, riche d’un exceptionnel passé de près de cinq siècles et monument remarquable dans la ville, fait partie intégrante du patrimoine régional.

Fondé en 1519 par les membres de la Confrérie de la Trinité, « bons personnages et seigneurs de la ville de Lyon », il est dirigé pendant près de deux siècles par les Jésuites qui l’agrandissent, construisent les chapelles et diversifient l’enseignement (philosophie puis mathématiques, géométrie, astronomie, arts et théâtre).

Ecole centrale sous la Convention, il est l’un des premiers lycées créés par le Consulat, cela par un arrêté du 24 vendémiaire an XI (16 octobre 1802) pris en application de la loi du 11 floréal an X (1er mai 1802).

Lycée impérial sous l’Empire, Collège royal sous la Restauration et la Monarchie de Juillet, il devient Lycée de Lyon après la Révolution de 1848 et prend, en 1888, le nom d’André Marie AMPERE, savant et philosophe qui y enseigna au début du siècle.

Il est aujourd’hui, en application des lois de décentralisation, lycée polyvalent régional.

De nombreux hommes célèbres ou connus y ont été élèves ou professeurs, parmi lesquels : André-Marie AMPERE, bien sûr, Charles BAUDELAIRE, Alphonse DAUDET, Edgar QUINET, Edouard HERRIOT, Maître Robert BADINTER, Maître André SOULIER, le comédien et metteur en scène Marcel MARECHAL, Bernard PIVOT, Philippe RIBOUD, champion du monde d’escrime et médaillé olympique.

Seul lycée public de Lyon jusqu’au début du 20ème siècle, le lycée AMPERE a compté plusieurs annexes. Il n’en reste aujourd’hui qu’une seule sur le boulevard Maréchal de Saxe dans le 3ème arrondissement. Ce site est implanté dans une ancienne demeure bourgeoise de la fin du 19ème siècle.

Modifier le commentaire 

par admin ampere le 13 mai 2016 à 08:38

haut de page