Commerce International (BTS CI)

VISITE DE L'ENTREPRISE EVONIK A ROUSSILLON AVEC LES ETUDIANTS GERMANISTES DE BTS CI

Par LAURENT ENJELVIN, publié le lundi 18 juin 2018 14:47 - Mis à jour le mardi 19 juin 2018 08:51

(Dans le cadre d'un projet Découverte Entreprise financé par la Région Auvergne-Rhône-Alpes)

 

Le 4 mai 2018, 8 étudiants en première ou deuxième année de STS Commerce International ont eu la chance de visiter une des filiales françaises de l’entreprise allemande Evonik, site SEVESO.

 

A l’accueil de la zone industrielle sécurisée nous avons reçu des badges ainsi qu’un équipement de sécurité (casque, masque, lunettes) et nous avons pris une navette qui nous a conduits jusqu’à l’entreprise Evonik.

M. Despeyroux, directeur du site de production Evonik Roussillon, nous a chaleureusement accueillis dans la salle de réunion. Il nous a projeté un diaporama pour nous présenter l’histoire, la structure et la hiérarchie de l’entreprise. Nous avons aussi pu constater l’apport de l’aérosil dans le silicone et connaître les différentes utilisations de ce composant dans les objets du quotidien (pneus, médicaments, peinture, carrosserie, pare-brise, moteurs). M. Despeyroux nous a présenté en allemand la chaîne de production de l’aérosil du sable jusqu’à la poudre de silice pyrogénée en évoquant le traitement des déchets.

Ensuite nous avons rencontré chaque membre de l’équipe et visité la totalité du site de production.

Enfin M. Despeyroux a apporté des réponses concrètes et authentiques (inspirées du terrain) en allemand aux questions que les étudiants avaient préparées en cours et qui reprenaient tous les contenus thématiques du commerce international vus pendant l’année.

Cette expérience enrichissante a permis aux étudiants de mesurer l’importance de l’allemand dans le secteur industriel et notamment chimique et de mettre en pratique de façon active les connaissances et compétences linguistiques acquises en cours. Cette sortie a motivé les étudiants à choisir l’allemand pour la poursuite de leur cursus. 3 étudiants ont d’ailleurs passé le test du WiDaf (certificat de l’allemand économique) une semaine après et ont obtenu brillamment  le niveau B2.